Histoire sur le BAPTÊME

Un peu d’histoire sur le baptême.
 
 

Je vous propose tout mes services pour que votre fête soit un moment inoubliable, et personnalisable à votre propre évènement.
Faire-part de naissance, Boite à dragées, Présentoirs, Décoration de table, Marque place,  Cadeau de Parrain et Marraine.

Le baptême est un sacrément qui se pratique dans la plupart des religions du monde et permet de faire entrer un enfant dans la communauté religieuse à laquelle aspirent les parents.


En France il existe plusieurs Baptêmes 

Le baptême religieux est un moyen de célébrer la venue au monde d’un enfant sans connotation religieuse. Il est accessible à tous et convient particulièrement aux parents athées ou de religion différente. Il permet de donner à un enfant  un parrain et une marraine sans avoir à passer par l’église.

  • Le baptême Catholique
    Le  baptême catholique se célèbre à l’église au cours d’une messe spécialement consacrée au sacrement du baptême. Un ou plusieurs enfants peuvent être baptisés au cours d’une cérémonie.
    L’enfant reçoit le signe de croix, l’onction et le rite de l’eau. On lui remet également un vêtement blanc en signe de pureté.
    La cérémonie permet de donner un parrain et une marraine à un enfant, ceux-ci doivent être baptisés et s’engager à guider l’enfant vers le chemin de la foi.
 
  • Le baptême Protestant
    Le baptême protestant ressemble étroitement au baptême catholique, seulement celui-ci se célèbre le plus souvent plus tardivement que chez les enfants catholiques qui sont généralement baptisés bébé.
    Chez les protestant il est très récurrent qu’on laisse une personne choisir à partir du moment où celle-ci en est apte. Il s’agit donc moins souvent d’un engagement uniquement pris par les parents, la marraine et le parrain.
 
  •  Le baptême Orthodoxe
    Le baptême orthodoxe ressemble également beaucoup au baptême catholique, la différence entre les deux types de baptêmes se trouve principalement dans les gestes utilisés par le célébrant pour marquer le sacrement.
    Le baptême orthodoxe trouve ses origines dans la culture grecque.
  • Le baptême Israélite
    Le baptême israélite diffère en fonction du sexe de l’enfant et en fonction de la tradition Israélite à laquelle appartiennent les parents, un garçon reçoit un baptême différent du baptême reçu par une fille, et les baptêmes de tradition Séfarade ou Ashkénaze sont différents.
    Qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille une cérémonie a lieu, mais elle n’implique pas les mêmes rituels. Les garçons juifs sont généralement circoncis au cours de cette cérémonie.
  • Le baptême Musulman
    Le baptême musulman est très différent du baptême catholique, il ne s’agit pas réellement d’un baptême car il n’y a pas de cérémonie dans une mosquée. Cependant la religion musulmane a ses traditions propres qui permettent d’accueillir un enfant dans une religion.
    Un appel à la prière est prononcé près de l’oreille d’un bébé à sa naissance, celui-ci reçoit ensuite son prénom et ce, 7 jours après sa venue au monde, la tête du bébé et rasée, symbole de purification, et dans certains cas la circoncision est pratiquée.
    Très souvent une fête est organisée pour souhaiter la bienvenue à l’enfant dans sa famille et dans sa religion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *